L'empaleur des Carpates de Benoît Le Gall

by - 22:50

 
Temps de lecture : ~2H
Nombre de pages : 200 pages
Genre : Enquête / Thriller
Maison d’édition : L'âme en livre

Critique :

L'Empaleur des Carpates. 



[TW : empalement, violences, vampires, sang, drame familial] 


Lorsque l'auteur m'a proposé ce SP, j'avoue que dans ma liste, il y-avait déjà pas mal de lectures en cours, ou a analyser et critiquer. J'étais intriguée par la description du roman, mais pas forcement emballée par la partie "découverte de la Transylvanie", n'étant pas très branchée par les découvertes géographiques. Mais je dois l'avouer, ce roman aura été une belle surprise.


 

Dans un quotidien parfois monotone, changer d'air ça fait du bien.

Bruno Kegs est un jeune policier qui travaille dans la ville de Caen. Sa vie est plutôt classique et monotone, parfois même un peu triste. Il n'a pas vraiment de projet amoureux, et vie un train-train quotidien, celui ou l'on a plus grand chose à raconter à qui que ce soit, ou les nouvelles sont toujours les mêmes.
Un jour, il est envoyé sur une affaire de quintuple homicide : cinq adolescents sont retrouvés tous empalés sous la pluie, dans le jardin de la maison familiale de l'un d'entre eux. Sous cette scène horrible, et avec très peu d'indices, Bruno se retrouve perdu, face à ses questionnements.

Mais tout ceci ne durera pas, puisqu'on retrouve à nouveau de multiples corps d'adolescents, encore une fois empalés mais en Roumanie ! Évidemment, cela donne un tout nouveau tournant à l'enquête et la police roumaine demande à ce que la police française s'allie à eux dans la résolution de celle-ci. Bruno se retrouve donc à sortir de son fameux métro-boulot-dodo pour traverser l'Europe et se retrouver dans un pays qui lui est totalement inconnu : la Roumanie.

Dans ce roman j'ai apprécié plusieurs choses.
Le développement social du personnage principal, Bruno Kegs, est très habilement réalisé et ce personnage qui semble si peu intéressant au premier abord devient plutôt attachant. L'amitié qu'il va finir par créer est simple, mais c'est ce qui fait toute sa beauté.
J'ai tout simplement fini par adorer ce qui m'avait dans un premier temps rebutée : l'exploration de la Roumanie. En fait, je trouve que l'auteur à su totalement mettre en valeur ce pays et au lieu de se contenter de très longues descriptions de l'environnement, les scènes de vie dans le pays (fêtes, repas, traditions...) comblées de vocabulaire à apprendre sont vraiment le point le plus positif que j'ai trouvé a tout ce roman. 


J'avoue avoir pourtant été un peu découragée par la page de prononciation donnée au début du roman, prévue pour aider le/la lecteur•ice a lire correctement les mots roumains alors que finalement, j'étais super contente à la fin du livre de savoir prononcer correctement quelques mots en roumain !
J'en suis sortie vraiment enrichie sur un pays que je ne connaissais pour ainsi dire pas du tout, la culture et les descriptions m'ont donnée envie d'en savoir plus et je pense que l'auteur a totalement réussi sa mission sur ce point.

Concernant l'intrigue générale, et l'enquête.
Je suis vraiment partagée. J'ai été assez confuse car le déroulé de l'enquête semble vraiment long et complexe, les plot-twists sont vraiment riches et intéressants, mais au final lorsque l'on découvre le fin mot de l'histoire, on réalise que tout est allé très vite et qu'on reste un peu sur notre faim. J'étais même surprise que le dénouement soit aussi rapide. Je pense qu'en ayant un peu plus approfondi la fin, le roman aurait été vraiment parfait dans son exécution.



Pour finir, je dirais que le côté humain du personnage principal est vraiment réconfortant. C'est quelque chose que je ne retrouve pas dans la majorité des romans policiers, les enquêteurs sont souvent limite sociopathes ou très troublés. D'être face à un personnage humain et dans la norme était vraiment agréable, ce qui m'a permise de me concentrer vraiment sur l'histoire. Je sais apprécier des personnages complexes, mais dans ce livre, je trouve que c'était un bon choix d'éviter cela. 


Conclusion

Encore une fois une belle surprise. L'auteur à su me tenir scotchée à mon livre que j'ai d'ailleurs dévoré en une seule soirée car j'avais vraiment du mal à abandonner ma petite balade en Roumanie. C'est une belle histoire, malgré les horreurs qui s'y déroulent, on apprends beaucoup de choses à côté sur la culture roumaine, les habitudes et l’environnement. J'aurais quand même aimé que l'enquête soit un peu plus approfondie, mais ce sont aussi mes goûts de lectrice et amatrice de thriller qui parlent. J'ai su apprécier qu'en si peu de pages, on arrive à avoir autant d'informations. J'ai aimé ce livre et je saurais totalement le recommander aux amateur•ices de polar, ainsi que celle•eux qui veulent voyager un peu par la même occasion ! 

C'est un 17/20 pour moi ! Merci à Benoît Le Gall pour cette belle balade, et ces moments enrichissants.

You May Also Like

0 commentaires