Les leurres de l'éphémère de Ange Beuque

by - 17:36

Temps de lecture : ~30min
Nombre de pages : 30 pages
Genre : Enquête / Social 
Maison d’édition : EX-ÆQUO

Critique :

 

Les leurres de l’Éphémère. 

[TW : suicide, mort, harcèlement scolaire] 

  


Je ne suis pas adepte des nouvelles, si vous me lisez régulièrement, vous devriez le savoir puisque j'ai récemment rédigé ma première chronique sur le sujet... Voici la seconde, cette fois sur un format beaucoup plus court et accessible, qui m'a été très généreusement envoyé par la maison Ex-Æquo que je remercie. Je remercie également Ange Beuque de m'avoir accordé sa confiance pour cette chronique.  

──────⊱◈◈◈⊰────── 
 

Le monde cruel de l'adolescence...


Afin d'éviter tout spoil, cette chronique sera assez courte. En effet, en seulement 30 pages, ce récit est très énergique et rapide.

Nous suivons une enquête sur des événements très tragiques : un élève du collège Balzac, Gabriel, s'est suicidé en se pendant sur les grilles du portail de son établissement un matin. 
Un événement totalement inattendu venant de cet élève qui n'a jamais présenté de signes précurseurs à son geste. Audrey, l'enquêtrice principale, va tenter de comprendre ce qui c'est réellement passé. Malheureusement, il est difficile de mener une enquête lorsque tout les indices sont passés par une plateforme : Snapchat. Une application mobile qui efface automatiquement les messages et vidéos envoyées dès qu'elles ont été visionnées... 

J'ai beaucoup aimé cette nouvelle et je pense qu'elle décrit tristement la réalité du harcèlement scolaire :
- La pression scolaire et la pression sociale
- Le rôle du harcelé et du harceleur 

Être un élève de nos jours n'est pas simple et la technologie n'aide pas toujours. Les moyens présents dans les établissements ne sont pas suffisant et les élèves voulant créer leurs propres justices peuvent entraîner a des issues dramatiques. 


C'est une très bonne idée de dénoncer cela par le biais d'une nouvelle aussi courte je trouve. Cela encouragera sûrement des lecteurs pas toujours motivés par les nombres de pages à lire. Le rythme est agréable, cela se lit très vite. La lecture est simple, pas de termes trop complexes. C'est une lecture accessible a tous•tes et dans l'ensemble agréable.  


──────⊱◈◈◈⊰────── 
 

Conclusion 


Court, simple et efficace : le message passe, et vous serez très certainement vous aussi touché par ce récit. 
Bien que ce soit une fiction, nous savons tous•tes que c'est avant tout le constat de bien trop nombreuses affaires déjà existantes autour du harcèlement scolaire. Ce qui est raconté ici, est une réalité ailleurs.


Je donne à cette nouvelle un 19/20 car j'ai vraiment envie d'encourager ce genre de récit qui dénonce, c'est extrêmement important et j'ai été très touchée. Je vous encourage évidement a tous•tes le lire et à le partager autour de vous. Merci encore a Ange Beuque d'avoir su dénoncer cette réalité.




You May Also Like

0 commentaires