Les Mânes de l'Ombre de Katell Curcio

by - 20:44

Temps de lecture : 2H30
Nombre de pages : 214 pages
Genre : Thriller / Enquête / Policier
Maison d’édition : Libranova

Critique :

 

Les Mânes de l'Ombre

[TW :  Drame familial, meurtres, suicide, violences corporelles, torture. ] 

  


Toujours confinée et toujours débordée de lectures, je continue tant que possible de vous fournir régulièrement des articles. Je sais que beaucoup d’entre-vous attendent ce rendez-vous avec impatience et je tiens à continuer la rédaction de mes chroniques, même en ces temps difficiles. Katell Curcio m'a contactée il y-à de cela quelques mois pour me proposer de rédiger une chronique sur son roman. Moi qui ne reçoit que très rarement des demandes de SP pour des thriller écrits par des femmes, je fus très heureuse de recevoir cette proposition ! Je vous présente donc aujourd'hui ce livre. Merci beaucoup à l'autrice de m'avoir accordée sa confiance. 


──────⊱◈◈◈⊰────── 

Une famille au destin maudit...  


Jean est un chirurgien de renommée. Brillant dans son travail tout en étant humble et discret, peu de gens savent qui il est vraiment. En plus de cela, il vit dans un des quartiers parisiens les plus chic et prisé, côtoyé par les plus grandes stars : la Villa Montmorency. Une vie de rêve, à un prix complétement exorbitant qui n'est sûrement pas accessible à tous et clairement pas à un chirurgien. Comment as-t'il pu s'offrir ce petit morceau de paradis parisien ? Si vous ne connaissez pas cette résidence (qui existe réellement d'ailleurs), elle est réputée pour son imposante taille et sécurité infaillible : pour pénétrer dans la Villa, il faut soit y vivre, soit y être convié. Alors quand on retrouve le corps de Jean pendu, avec des traces laissant tout pour présumer un homicide, l'incompréhension est totale.  

Marc Sevin est policier et enquêteur. Il est habitué a se plonger cœur et âme dans ses affaires, quitte à parfois mettre de côté sa vie privée. Cela aurait pu lui couter son couple, mais il à la chance d'avoir trouvé la femme de sa vie, celle qui lui accorde du temps, de la patience et l'écoute, même si cela ne s'est pas fait en un jour. Quand on l'appelle avec son acolyte Jules sur place pour analyser la scène autour du corps de la victime, il comprends de suite que des éléments sont incohérents. Quand à peine quelques jours plus tard on retrouve le bras arraché d'une nouvelle victime dans une poubelle avec des traces d'ADN similaires, leurs soupçons se confirment : ils sont probablement face à un tueur en série. Mais pourquoi avoir voulu déguiser la mort du chirurgien en suicide ?

J'ai été complètement conquise par ce thriller fort en actions et en rebondissements ! Katell à su m'emporter dans le courant de ce scénario très bien ficelé où il m'aura fallu du temps pour comprendre la vérité derrière cette affaire très sombre. Absorbée dans ma lecture, je n'ai pas vu le temps passer et j'ai été transportée par la plume de l'autrice : une écriture fluide, simple, pleine d'anecdotes et parsemée de petits indices qui vous donneront envie d'approfondir votre réflexion et progresser dans votre lecture. Pas un moment dans cette lecture je ne me suis ennuyée. J'ai été transportée dès le début du livre et j'avais envie d'en lire plus. La magie a complètement opérée pour moi, je suis amoureuse de l'écriture de Katell Curcio. Il va sans dire qu'il est fort probable que je me plonge très prochainement dans ses deux autres romans. 


 

──────⊱◈◈◈⊰────── 

Conclusion 

Quelle découverte ! Je ne remercierais jamais assez l'autrice de m'avoir accordée sa confiance pour cette critique, puisque c'est de loin un des meilleur livre que j'ai lu cette année pour l'instant. J'en redemande, et j'espère que vous continuerez à écrire encore longtemps. Merci pour ce roman, merci pour votre écriture.

Je donne à ce livre un 20/20. J'ai été emportée du début à la fin, je n'ai honnêtement trouvé aucune faille à ce thriller exaltant. J'ai tout de suite été attachée aux personnages, à leurs histoires, j'ai voulu en savoir plus, je n'ai pas été déçue. La fin est parfaite, inattendue et bien amenée. Je ne mets jamais de 20, mais cette fois j'ai bien dû me faire une raison. Pour qu'un livre arrive à me mettre les larmes aux yeux à certains passages, c'est qu'il y-à dans ce texte des émotions partagées avec brio. Il est rare dans un thriller que les personnages secondaires vous emportent avec eux. Katell Curcio a réussi à le faire. Pour ce moment, je vous remercie.

You May Also Like

0 commentaires